Village marseillais
 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Point de départ de la promenade

Aller en bas 
AuteurMessage
fredido

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Point de départ de la promenade   Lun 19 Jan - 15:46

Ils arriverent enfin sur la plage ou une petite embarcation les attendait.

Il fourra le panier a l'avant de l'embarquation, donna sa main à So pour l'aider à grimper, ne pouvant s'empecher de lui mettre une petite tappe sur les fesses au passage, ce qui le fit rire. Il retira ses bottes qu'il posa dans l'embarcation, retroussa ses braies et poussa la petite barque sur la mer. Une fois cela fait, il sauta dedans, s'installa et attrapa les rames.
Commençant à ramer, il la regardait, sourire en coin, non pas sourire moqueur, mais plutôt sourire heureux.

Souriant, ramant tranquillement sachant qu'ils avaient la journée devant eux, il ne la lachait pas du regard.
Les reflets du soleil sur l'eau si calme venaient colorer son visage, dorer sa chevelure. Il la regardait avec toujours autant de plaisir.


Tu veux toujours savoir ou on va amour ?

Son sourire se faisait plus large, il mourrait d'impatience de lui dire mais aimait en même temps la faire mijoter.
La brise était fraiche, mais les coups de rame qu'il donnait le revigorait. Il esperait quand même que sa douce n'attape pas froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonia80200

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Lun 19 Jan - 16:32

Arrive enfin sur le bord de la mer, voit cette barque qui les attend, elle le regarde de plus en plus intriguer.
Grimpe dedans s'aidant de sa main. Il en profite pour taper ses fesses, se retourne et le regarde tous sourire, il peut vraiment sans empécher.

Le regarde mettre la barque à l'eau, son corp qui se crispe sous l'effort, elle en fremit, le regardant bien des pieds à la tête, le dévorant des yeux, mon dieu, elle se retient de pas sauter dessus.

Elle ne le quitte pas des yeux, on dirai deux enfants qui découvrent la nature et ses biens fait. Se laisse bercer par la barque, leur yeux ne se quittant plus l'un de l'autre. Son petit coeur qui s'afolle, se demandant vraiment ou il va larguer les amarres, regarde autour d'elle et ne voit qu'une étendu d'eau


Franchement, j'ai hate de savoir ou tu m'emmene et tu as l'intention de me le dire quand

Le regarde attendri, il souriait bétement, son visage était si détendu, même elle, elle se sentait appaiser, il lui apporte tous ce qu'elle désirait, l'amour la tendresse et le plaisir d'être à deux, de tous partager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredido

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Lun 19 Jan - 18:00

Dido tenait les avirons fermement, cela faisait travailler ses petits muscles, il ramait à vitesse constante contractant son corps à chaque coup de rame. La barque s'éloignait du rivage a petite allure.
Il ne la lachait pas du regard, tout souriant malgré l'effort qu'il faisait. Etre à ses côtés, seuls, lui procurait toute la force dont il avait besoin. Il aurait pu ramer durant des heures.

Il la voyait bien qui trépignait d'impatience de savoir ou ils se rendaient. Il n'en souriait que davantage la laissant encore mariner un petit peu.

Soit patiente amour, tu saura tout dans peu de temps ... lui dit il entre deux coups de rames.
Lorsque la barque fut en haute mer, ni trop loin, ni trop pret des falaises, mais arrivée au bout de la cote, il manoeuvra pour faire tourner la barque à droite et commença à longer les falaises.
Apres un moment passé à les longer, il s'arreta un instant, pour reprendre un peu son souffle, mais pour aussi profiter du paysage tout en sachant que cette pose n'était pas anodine.




La barque flottait sur l'eau plate, elle ne bougeait presque pas. Dido lacha les avirons et contempla le paysage.Regarde comme c'est beau, calme et appaisant ...
Pointant du doigt le renfoncement dans la falaise, Tu vois la bas ... dans le renfoncement de la falaise ... il y a une calanque. Il y en a partout tout du long, toutes plus belles que les autres.
Chacune ayant son propre charme et ...
s'arretant un instant, Dido hésita à lui dire enfin ... et nous nous rendons dans l'une d'elle pour y passer la journée tous les deux ...

Voila, il venait de lui réveler le but de la ballade apres l'avoir fait trépigner tout ce temps d'impatience. Il ne pouvait plus le lui cacher, il mourrait d'envie de lui lacher le morceau depuis un bon moment déja, mais avait attendu le plus longtemps possible.
Il la regardait tout sourire, reprenant les avirons et se mit de nouveau à ramer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonia80200

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Lun 19 Jan - 19:54

A beaucoup de mal de le quitter des yeux mais pour une fois le paysage ne fut qu'enchantersse, elle le lache pour regarder tout autour, toute ses falaises, cette hauteur, nous somme que petit à côté. Quelque exclamation de stupéfaction en voyant ou il s'arrête.
L'écoute, se disant mais ou a t'il trouvé cette endroit. Regardant plus l'endroit ou il indique.


On te la indiquer au moins, c'est magnifique amour, tu as eu une excellente idée

Le regarde tendrement, le regardant reprendre son souffle, son corps luisant de sueur suite à l'effort qu'il fournit pour les amener dans un petit coin de paradis. Pense à ce qu'elle pourrait lui faire une fois installé. Ne peut que sourire encore plus.

Se penche un peu pour lui caresser la jambe puis laissant sa main dessus, a envie de l'embrasser, ne veut plus le décoller, les yeux pétillants de bonheur ne le lachant pas du regard.
Dans un souffle à peine audible


Je t'aime mon Dido, merci pour tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredido

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Lun 19 Jan - 21:59

Dido la regardait tout en ramant, il ne la quittait pas des yeux.
L'effort qu'il faisait était visible sur son visage, mais il maintenait son coup de rame. La barque avancait doucement.


Et bien amour, en fait, avant hier, quand je flanais en ville, j'ai entendu des gens en parler.
Je me suis meler à la conversation histoire d'en connaitre un peu plus.
J'ai eu la chance d'avoir comme interlocuteurs de fins connaisseurs, je sais exactement ou on va.


Il souriait, ravi de voir comment son tit amour semblait emballée par l'idée. Lorsqu'elle caressa jambe, il en frissonna de partout. Les mots a peine audibles qu'elle prononça arriverent tout de même jusqu'a ses oreilles.

Tu n'a pas besoin de dire ça amour, c'est avec beaucoup de plaisir que je le fait, croi moi ...
On aurait pu y aller par la terre ferme, mais je trouvais plus agréable cette petite ballade en barque.


Pendant qu'l ramait, le paysage défilait sous leurs yeux


L'heure avançait doucement, ils approchaient du point d'arrivée a grand pas. Reconnaissant la description des lieux, il donna des coups de rame un peu plus vifs.

Il arriverent enfin en vue de la petite calanque.


La barque accosta enfin, il sauterent de celle ci et découvrirent ensemble le paysage.


On est arrivé mon amour ! j'espere que tu va adorer ce petit cadre

Dido, sentait le besoin de se dégourdir les jambes apres cet effort
On fait un petit tour mon amour ? histoire de découvrir les lieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonia80200

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Lun 19 Jan - 22:41

Sa tête tournant dans tous les sens, ne sachant plus ou se mettre de la tête, c'est magnifique, n'avait jamais un telle endroit, si calme, si paisible

Si mon petit amour tu me comble plus que tout, j'en reste sans voix par moment

Et en extase devant lui, se sent si petite à côté, du bien qu'il lui fait, adorant tous en lui et comme elle lui dit toujours les mots son si petit par rapport à ce qu'elle ressent pour lui.
Elle saute à ses côtés sur la terre ferme, regardant partout.
Un lieu formidable, un lieu qui restera pour eux un moment paisible rempli de bonheur.
L'écoutant à peine sur ce qu'il vient de dire avancant un peu, puis se tourna, lui sottant au cou, les voilà parti dans un baiser passionner qui dure longtemp, trés longtemp


Allons y mon amour, fait moi encore rêver comme toujours

Prend la couverture et lui tend le panier, frolant sa main

Comme ca, si on trouve un coin charmant on aura de quoi se reposer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredido

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Mar 20 Jan - 0:39

Il la regarde tendrement, la voit gesticuler dans tous les sens a ne pas savoir ou donner de la tête.
Lorsqu'ell lui saute au cou, il passe ses bras autour de sa taille, l'embrasse, répond à son baiser passionné avec autant de passion et de tendresse. Il savoure cet instant sans vouloir de plus.

Il lui sourit lorsqu'elle lui tendit le panier qu'il prit. Attrapa doucement ses lèvres, puis ils se mirent en route.
Il la prit par la taille et commencerent leur petite ballade.


Oui, si on trouve un joli coin, on aura tout se qu'il nous faut.
Il passerent au milieu des pinedes, a la recherche d'un petit coin agréable.
Ils avancaient tranquillement a la découverte des lieux.



Qu'est ce que c'est calme et beau, je n'ai pas souvenir avoir vu aussi joli coin agréable ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonia80200

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Mar 20 Jan - 1:50

Se promenant un peu partout, son bras autour de sa taille, lui caressant le dos, laissant sa main se glisser sous sa chemise profitant de se moment paisible, rien qu'a deux, sans les buits et les discussions de taverne.

Juste le bruit de la mer et des oiseaux, la séreinité tous simplement.


C'est magnifique, je suis heureuse que tu ai trouvé cette endroit

Voit un petit endroit tous simple au bord de l'eau un peu à l'abris des arbres, juste bien pour se poser tranquillement

Et si on se mettais là, c'est parfait

Ne lui laissant pas le temps de réagir, qu'elle déplie la couverture à l'abri des arbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredido

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Mar 20 Jan - 2:48

Ce petit coin sous les pins de la pinède semblait propice ...
pas tres loin de l'eau, pas trop caché du soleil, pas trop à l'ombre non plus.
N'ayant même pas le temps d'ouvrir la bouche, que déja So dépliait la couverture.
Il posa le panier en souriant à côté et lui donna un coup de main pour étirer les coins comme il faut.

Il se glissa derriere elle, passa ses mains autour de sa taille, le souffle chaud de sa respiration caressait la peau de son cou. Ses mains glissaient doucement sur son ventre pendant qu'il l'embrassait tendrement dans le cou.


On a trouvé un petit coin fort agréable, calme et d'une grande beauté.
Je suis content que l'endroit te plaise.


Il se laissa tomber doucement sur la couverture, ne la lachant pas et se retrouvèrent tous deux dans les bras l'un de l'autre à se caliner tendrement.
Ils passèrent un long moment ainsi, à se dorloter l'un, l'autre. Dido était un peu songeur, il se demandait quand, mais surtout comment ...
Il ferma les yeux, humant son doux parfum mélangé à celui de la nature, la serrant contre lui continuant à la caresser tendrement.
Dans un murmure, il lui dit : On est bien ici amour, c'est calme et appaisant ... loin du brouhaha de la ville.

De petits gargouillis commencèrent à se faire entendre, Dido avait fait un gros effort physique et la faim commencait à se faire sentir tandis que le soleil était à son zénith.


Amour, je commence a avoir une petite faim ... Ramer m'a ouvert l'appétit !
Si on déballait la nourriture du panier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonia80200

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Mar 20 Jan - 9:58

A peine avait elle eu le temps de la déplier que les mains de son tendre amour se glisse sur elle. Son souffle si chaud, si calme, ses baisers si tendre, l'emporte dans un désir immense, ferment les yeux savourant chaque instant.

A deux sur la couverture à s'embrasser et se caresser doucement, laissant les rayons du soleil passant à travers les branches pour caresser leur corps qui commencaient a demander plus que des caresses.
Son souffle s'accélérant à chacune de ses caresses, ses mains qui lui donne tant d'envie, elle ne résiste pas à cette douceur qu'il lui procure, elle en ai folle.


Oui amour, on est si bien

Elle avait envie de continuer ce moment de tendresse, elle ne voulait plus le lacher comme toujours, l'aimant de plus en plus chaque jour voulant tous lui donner, en avait des crampes d'estomac, serait ce la faim plutôt. Entend des petits bruits du ventre de son tendre, ne puis résister, esquissant un sourire.

Alors mangeons, laisse moi tous sortir tu en a deja assez fait

Se redresse, le laissant allonger sur la couverture, volant comme à leur habitude un dernier baiser, le regardant avec une envie gourmande, puis détourna les yeux pour s'occuper du panier

Alors tu nous as pris quoi de bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredido

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Mar 20 Jan - 20:31

Il la regardait faire, agenouillée pret du panier à déballer son contenu.
Lui, était resté allongé, la tête posée au creux de la main.


Et bien ... y a quelques légumes crus ... j'adore croquer des carottes, mais y a tout plein de bonnes choses.
J'ai sans doute prit trop d'ailleurs. Il y a quelques salades composées, de la terrine, un roti froid et quelques fruits et un bout de tarte que j'ai piqué a Bea. Le tout accompagné d'une petite bouteille de vin du terroir ainsi que bien sur, un gros pain de campagne.


Il la regardait en souriant en train de tout déballer. Il attrapa les couverts pour se rendre utile ainsi que la bouteille qu'il cala dans un coin.

Après que son amour eue tout déballé, ls s'installèrent pour déjeuner. Il attrapa le pain et en coupa de bonnes tranches tout en ne la lachant du regard.

Le pique-nique se fit dans la bonne humeur.
De temps a autre,
il s'arretait de manger, glissait une main sur ses jambes, la caressait plongeant son regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonia80200

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Mer 21 Jan - 2:30

Lécoute énumérer, n'en revient pas de tous ce qu'il a prit, déballe le tout.

Mais ...
On en a pour un régiment...


Mange un morceau de viande, grignotte quelques trucs à une idée derriére la tête, le reagrdant tendrement, aimant ses approches, adorant chaque moment de délicatesse.
Se régale de cette journée de ce moment rien qu'a deux.


Humm.. amour
J'ai une idée, dit moi ce que tu en pense, si on campait pour la nuit, trouvons un endroit à l'abri et avec un bon feu et heu...


Lui sourit, cette idée lui plairait il

Enfin avec tous ce que tu as pris on aurai de quoi manger se soir et demain.

Croque un bon morceau de pain, mangeant avec délice même si elle veut croquer autre chose. Souhaite que ce moment dur toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredido

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Mer 21 Jan - 6:02

Dido sourit quand il la vit halluciner devant tout ce que contenait le panier.
Il ne la quittait pas du regard, la dévorant des yeux. Il appréciait cette journée qu'ils passaient ensemble.
Il s'était rapproché d'elle ne pouvant s'empecher de la toucher, de rester en contact avec elle.

Lorsqu'elle lui proposa de camper pour la nuit, alors qu'il n'y avait pas pensé un instant, son regard s'illumina.


Amour, tu as eue là une excellente idée, même si la nuit risque d'être froide.
Mais j'ai une idée pour ça, on verra après le pique-nique.
C'est vrai qu'avec tout ce qu'on a, on a ce qui faut pour tenir jusqu'a demain.


Il lui sourit alors, s'approcha doucement et attrapa ses lèvres tendrement.
Durant le repas, il mangea de la terrine, de la viande, croqua dans une pomme. Apres le pique-nique, ils resterent là, tous deux sur la couverture a se serrer dans les bras se bisouillant encore profitant l'un et l'autre de la douce tendresse quils se donnaient mutuellement.
Dido finit par se lever après un long moment.


Si on dort là cette nuit amour, il faut qu'on s'organise.
Jetant un coup d'oeil autour de lui ...
Ce coin est pas mal du tout. Il est un peu isolé du vent et on a juste à confectionner une petite hutte avec les branchages des pins. Je dois avoir du cordage dans ma besace en plus. On creuse un petit trou pour le feu, des cailloux pour contenir les cendres en restant prudent et le tour est jouer.
Si on s'y met maintenant, on aura finit avant le coucher du soleil je pense.


Il lui parlait tout en la mangeant du regard .. en lui souriant.
Ils se mirent tous deux à la tache.
Dido attrapa dabord de grosses branches pendant que So s'occupait des plus petites ainsi que du feuillage. Il s'attela à nettoyer les grosses branches pour faire l'ossature de l'abri qu'il fixa avec la corde qu'il avait dans sa besace et qu'il découpait selon les besoins. Cela semblait bien tenir.So l'aida à installer le reste des banchages le long de l'ossature qu'ils fixèrent à l'aide du reste de la corde.
Une fois l'ossature complètement terminée, il se mirent à la recouvrir de feuillage.
L'ouvrage terminé, il se regardèrent l'un, l'autre, souriant, satisfaits du travail qu'ils venaient d'accomplir.



On a bien mérité un peu de repos mon amour, ce traval m'a épuisé.

Dido regarda ses mains légerement meurtries, mais cela l'importait peu. Il attrapa la gourde d'eau qu'il tendit d'abord a sa douce et bu après.
Regardant le ciel, Dido se rendit compte que le soleil déclinait à l'horizon.


On l'aura finit juste à temps ! Viens avec moi, on a juste le temps. On s'occupera du feu après ...

Ne s'expliquant pas plus, il attrapa sa main et l'emmena jusqu'aux falaises ayant un peu d'escalade à faire, mais le sentier était assez pratiquable, il était donc facile de grimper. Une fois arrivés en haut, ils s'installèrent face à l'horizon. Passant ses bras autour de son cou, l'enlaçant, So blottie contre lui, il regardèrent le soleil décliner doucement à l'horizon sur un fond de ciel orangé magnifique se refletant sur la mer se calinant l'un, l'autre tendrement ..


Il regardèrent le spectacle en silence. La proposition de So avait tout chamboulé dans sa tête, mais cet instant ...

Quel couché de soleil magnifique, n'est ce pas amour...

Il glissa une main doucement jusqu'a ses braies, la glissa dans sa poche. Il avait le coeur qui battait la chamade, il le sentait battre si fort qu'il avait l'impression qu'il allait lui sortir de la poitrine. Il ressorti de sa poche une petite boite, la main un peu tremblante qu'il tendit à son amour.

Juste quand elle l'ouvrit,
http://img108.imageshack.us/my.php?image=moncadeaumw1.jpg
Il lui demanda doucement à l'oreille d'une voix légerement tremblante, ne cachant pas son anxièté :
So, mon amour ... veux tu m'épouser ?

Ce n'était là qu'une bague de fiancaille, mais il y avait laissé une grande partie de ses économies pour l'acheter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonia80200

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Mer 21 Jan - 12:35

Etait heureuse qu'il accepte son idée un peu farfelu, vu le temps, se disant que c'est juste la deuxiéme qu'il accepte, commence à partir dans ses souvenirs et cette soirée ou ils étaient rien qu'a deux en taverne, se moment ou son coeur a failli s'arrêter de battre à chaque instant.

Le regardant manger, dévorant des yeux et ses mains qui se proméne sur son corps lui donnant toujours autant de frisson. Ses lévres sur les siennes , repartant pour un doux moment de calin aprés un bon petit repas, se blotissant dans ses bras porter par la douce chaleur de son corps, ne voulant plus le lacher.

A peine le temp de savourer, qu'il se léve pour préparer leur abri pour la nuit


Oui mon amour, allons y, préparons notre petit nid pour la nuit

L'aide à la tache, faisant tous ce qu'il lui indique parce que mine de rien elle n'y connaissait rien à la fabrication d'un abri. Ne peut s'empécher de le regarder, le voir faire tant d'effort pour eux, pour passer une nuit en pleine nature, s'attelant à la tache toute souriante.

Une fois fini, il lui offra à boire, regardant ses mains qui étaient abimés, hummm, fera le nécessaire pour lui soigner, voulant lui dire de rester le temps qu'elle aille chercher de quoi le soigner, il prit les devants et lui proposa un tour, même pas le temps.
Le suivant dans cette petite escalade, se demandant encore ou il l'emméne, décidément il lui offrit vriament de magnifique surprise et de merveilleux souvenirs.

Se coucher de soleil lui donna un moment de séreinité, restant tous contre lui


Vu d'ici c'est plus que magnifique, c'est un enchantement

Tournant de nouveau sa tête vers l'horizon, sent son amour tous tremblant, en tournant la tête, il lui tendit une boite, ne serai ce......

L'ouvre et l'entend dans un souffle, sa demande. Son coeur s'arrête, son regard sur sa bague puis sur lui, des larmes de joie coulant sur son visage, ravalant sa salive difficilement, reprenant son souffle.


Oui mon amour, je resterai à toi à tout jamais, pour toute notre vie, sa serai un honneur d'être ta femme

A ses mots, elle ne put que l'embrasser follement, le serrant si fort, se collant à lui, pour ce coup son coeur se m'y à battre à une vitesse folle, elle sera à lui à tous jamais, unit par le mariage, lui donnerai tous, une chaleur immense l'envahis mais a regret elle détacha ses lévres des siennes.Lui tend la boite.

Passe la moi amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredido

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Mer 21 Jan - 14:57

Dido en était fou de joie lorsque So lui répondit ... Il savait ... il connaissait sa réponse d'avance, mais se demandait si c'était le moment ou s'il était encore trop tôt.
Il lui rendit son fou baiser, amoureusemet, l'enlaçant, laissant ses mains glisser tendrement sur son dos savourant cet instant qui resterait gravé en lui a jamais.


Oui, avec plaisir mon amour !

Prenant la boite qu'elle lui tend, il attrape la bague entre ses doigts, prend sa main, plonge ses yeux brillants de bonheur dans les siens et la lui passe au doigt. So la contempla en regardant sa main, lui sourit.
Dido l'attrapa dans ses bras, la serra fort, déposa ses lèvre sur les siennes et l'embrassa avec passion.


Il restèrent assis là tous les deux blottis l'un contre l'autre, se calinants, à regarder le soleil décliner jusqu'au bout, sereins mais tous deux exités comme des puces.

Je suis comblé amour, ce moment restera à tout jamais dans ma mémoire...
Je .. je n'en reviens toujours pas, j'ai l'impression de rêver éveillé.


Le soleil couché, ils restèrent là, encore un peu, à savourer ce doux moment.
La fraicheur du soir leur rappella qu'il était temps de rejoindre le campement.
Ils se leverent et redescendirent le sentier sans se lacher jusqu'a l'abri.


Si on s'occupait du feu amour.
Il commence a faire frisquet, cela nous réchauffera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonia80200

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Jeu 22 Jan - 18:22

Il lui prend la boite puis sa main, passant la bague à son doigts, ne le lachant pas du regard. Un regard rempli de bonheur, elle n'en revient toujours pas, ferai tout pour lui, lui donnerai tout.

Un moment de tendresse s'en suivi, elle aurai voulu que le temps s'arrête pour qu'ils restent à tous jamais comme ca dans les bras de l'un et l'autre, se bercant d'a mour mutuellement, s'embrassant si fort, chaque baiser qu'il lui donne, lui donne une palpitation à son coeur.


Ensemble chéri on fera tous pour qu'on ai des souvenirs comme ca, toujours.
Je t'aime mon Dido, tu es ma vie, je ne vie que pour toi


Le soleil parti, elle commencait à avoir froid, à peine le temp de réagir qu'il lui proposa de rentrer au campement.
Ne le lachant, ils se dirigérent au camp


Je te laisse faire amour, je vais préparer notre paillasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredido

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   Jeu 22 Jan - 19:11

Dido la regarda se faufiler sous l'abri tout préparer.
Il s'occupa de préparer le coin du feu.
Chercha du bois sec et des brindilles non sans mal vu la saison. Il jetait un coup d'oeil de temps en temps en direction de l'abri ne pouvant s'en empecher.
De retour, il entassa le bois et s'attela a allumer le petit brasier.

Ils passerent la soirée blottis l'un contre l'autre se caressants tendrement.
La nuit était tombée ... l'heure du repas ... ils grignotterent les restes du pique-nique.
Ils resterent au coin du feu à se tenir chaud mutuellement discutant de projets à venir.
Tardivement, ils finirent pa se rendre sous l'abri apres avoir éteint le feu par précaution.
Ils s'endormirent blottis dans les bras de l'autre.

Au petit matin, ils se réveillerent ensemble.
Le ciel menacant les invitait à rembaler rapidement.


Hummm ... amour, il risque de pleuvoir, on devrait pas trop s'éterniser.

Ils avalerent sans se presser les derniers restes du pique-nique.
Dido attrapa son couteau, coupa les cordages de l'abri afin de rendre à la nature son droit. Il démonta l'abri avec un petit pincement au coeur... La journée d'hier avait été si belle ...
Il regarda son amour qui avait en attendant tout remballé et posé sur ses épaules la couverture ayant un peu froid. Il la frictionna doucement, déposant un doux baiser sur son cou.


C'est bon mon amour, tu es prete ?Allons y, filons avant que la pluie se mette à tomber.

Il attrapa le panier, glissa son bras libre autour de la taille de son amour qui était enmitoufflée sous la couverture et se dirigerent vers la barque. Il y posa le panier. L'aida à grimper à bord. Contracta ses petits muscles et poussa la barque à l'eau. Sauta dedans, attrapa les avirons et rama de toutes ses forces pour les ramener sur la terre ferme avant qu'il ne pleuve.
Leurs yeux se croisaient a chaque instants ... de sourires ... ils se regardaient sans cesse.

Enfin arrivés sur la plage, il sauterent de l'embarcation, il attrapa le panier et se sauvèrent en courant pour rejoindre la maison, la pluie commencant à tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Point de départ de la promenade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Point de départ de la promenade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» du monde à cruas ?
» webcam du depart sur la ligne de départ et d'arrivée
» Record du 400m départ arrêté.
» recommandation au point de vue batterie bateaux , est panneaux solaire
» Le lac St-Point

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marseille la belle :: La ville de Marseille :: Lieux de promenade :: La Plage-
Sauter vers: